Les vertus des toitures vertes

« Nous souhaitons que Montréal suive l’exemple de plusieurs villes à travers le monde et mette en place des mesures concrètes pour favoriser les toits verts », déclare Owen Rose, président du Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM).

Image

Toiture verte de Rayside Labossière, à Montréal

Les trois types de plantations

Extensive : avec moins de 6 pouces de substrat, c’est l’idéal pour verdir de grandes surfaces à moindre coût. On y plante surtout des couvre-sols très rustiques, qui demandent peu d’entretien et sont capables de supporter des sécheresses.

Semi-intensive : avec 6 à 12 pouces de substrat, ce type de culture peut mélanger des couvre-sols, des plantes à fleurs ou à feuillage, des légumes et même de petits arbustes ou des grimpants.

Intensive : c’est un type de plantation qui permet la culture d’arbres tels les arbres fruitiers décoratifs ou nains.

Le saviez-vous?
Une toiture verte…

  • est la solution la plus belle et la plus écologique pour contrer le stress et la pollution des villes.
  • permet de générer une nouvelle activité économique en exploitant les espaces inutilisés des toits et offre une meilleure qualité de vie aux gens.
  • est plus coûteuse, mais elle protège la membrane du toit des rayons ultraviolets et permet de prolonger sa longévité (durée de vie de 2 à 3 fois supérieure à une membrane exposée).
  • augmente l’isolation du toit, ce qui modère les gains et les pertes de chaleur et réduit la consommation d’énergie de climatisation et de chauffage.
  • insonorise.
  • est efficace contre les îlots de chaleur; régule les mouvements thermiques de l’air, capture les particules volatiles dans l’environnement et contribue à réduire les gaz à effet de serre (G.E.S).
  • retient jusqu’à 75% de l’eau de pluie, ce qui diminue les risques de refoulement d’égouts, d’inondation et de contamination de l’eau potable. De plus, les plantes filtrent une partie des polluants de l’air et de l’eau.
  • permet de récupérer une partie de la surface perdue, due à l’occupation du sol par le bâtiment.
  • protège des chocs thermiques (jour/nuit ou dues par exemple à une pluie froide sur une toiture chaude), avec réduction des contraintes mécaniques. Les toitures végétalisées permettent une réduction des variations de température jusqu’à 40%.
  • procure un habitat pour une variété d’espèces comme les oiseaux, les insectes, les abeilles polinisatrices, les papillons, etc.
  • peut être considérée comme un reflet de l’engagement social et/ou environnemental d’une entreprise.
Toit extensif

Toiture extensive

Le toit est parfait pour les légumes comme les tomates, les poivrons, les haricots, le basilic… qui adorent le soleil. Il permet donc une autosuffisance alimentaire très enviable.

potager sur toit

Potager sur toit

Sources:
http://www.ecohabitation.com/guide/toits-vegetaux-etape-etape-avantages-inconvenients
http://www.ecohabitation.com/actualite/nouvelles/toits-verts-reduisent-couts-climatisation-chauffage
http://www.ecohabitation.com/guide/toiture-durable-efficace-respectueuse-environnement
http://www.ecohabitation.com/actualite/nouvelles/zoom-trois-potagers-urbains-1-decouvrez-choisissez
https://fr.wikipedia.org/wiki/Toiture_v%C3%A9g%C3%A9tale
http://www.greenroofs.com/Greenroofs101/ecological.htm

Sainte-Germaine-Cousin comme si vous y étiez !

Il est maintenant possible de visiter l’intérieur de l’église Sainte-Germaine-Cousin avant le début des travaux en mode «Street View».

Il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous.

2013 - 1