Sainte-Germaine-Cousin : une véritable fourmilière

Avez-vous l’impression que le chantier des Habitations Sainte-Germaine-Cousin avance lentement? Il ne s’agit pourtant que d’une illusion, car en réalité le chantier n’aura jamais été aussi actif.

Il existe un petit truc pour connaître approximativement la progression d’un chantier : lorsqu’on est rendu à la pose du gypse, cela signifie généralement que 50 % du chantier a été complété. C’est justement à cette étape qu’est rendu le chantier des Habitations Sainte-Germaine-Cousin. Comme le chantier doit normalement se terminer en novembre 2014, cela signifie qu’autant de travail sera accompli au cours des six prochains mois du chantier qu’au cours des douze premiers. Pourtant, une personne extérieur au projet pourrait avoir l’impression que la progression des travaux a passablement ralenti puisque les changements sont moins visibles. En fait, un nouvel étage de la structure était érigé toutes les deux semaines cet automne.

079

P1120943

Rappelons d’ailleurs que l’échéancier a été organisé en fonction des contraintes de l’hiver et qu’il était impératif de terminer la structure avant le début de la saison froide.
Simplement pour vous donner une idée de l’effervescence sur le site, voici une courte liste des professionnels présents au moment d’écrire ses lignes :

  • Plombiers;
  • Électriciens;
  • Poseurs de gicleurs;
  • Installateurs des systèmes de communication;
  • Poseurs de systèmes intérieurs;
  • Calorifugeurs;
  • Installateurs d’uréthane giclé;
  • Peintres;
  • Entrepreneurs en ouvrage métallique;
  • Installateurs d’alarmes incendies et de systèmes lumières d’urgence;
  • Installateurs d’ascenseur;
  • Monteurs d’acier;
  • Architectes;
  • Ingénieurs civil;
  • Ingénieurs électriques;
  • Ingénieurs mécaniques;
  • Ingénieurs en structure;
  • Ingénieurs spécialisés en installation de gicleurs;
  • Surveillants (de toiture, de béton et de métaux ouvrés)

Aussi, les va-et-vient sont incessants et un chantier de cette envergure mobilise un grand nombre de professionnels de la construction… telle une fourmilière !

Les prochaines étapes

Maintenant que les éléments structuraux et que la mécanique du bâtiment sont installés, les ouvriers s’affairent principalement à l’aménagement et la finition des espaces intérieurs.

050(1)

L’ordre des opérations varie selon les préférences des entrepreneurs, mais de manière générale voici les principales étapes qui seront complétées au cours des prochains mois. D’abord, les tireurs de joints et les peintres, les installateurs de portes et les quincaillers (serrures) s’occuperont de la finition des murs. Ensuite, les installateurs de plancher viendront poser de la marqueterie dans les logements et du linoléum, un matériel écologique à base de graines de lin, dans les espaces communs et dans les chambres des ressources intermédiaires. Passeront ensuite les ébénistes pour la pose des comptoirs, armoires et mobiliers de salle de bain. Finalement, les plombiers et les électriciens devront raccorder chacun des éléments (bains, douche, luminaire) au réseau électrique et aux systèmes mécaniques.

004La coordination de ces étapes est particulièrement importante, car tous ces ouvriers spécialisés ne peuvent travailler en même temps dans le même espace. De plus, leur travail dépend généralement de la réalisation des tâches précédentes. Dans un gros chantier comme celui des Habitations Sainte-Germaine-Cousin, il y a une certaine économie d’échelle, car les ouvriers peuvent se suivre de pièce en pièce. Donc, ils travaillent en même temps, mais dans des pièces différentes.

Les prochains mois seront donc particulièrement occupés, car il faudra assurer la coordination de toutes ces opérations en plus de corriger les déficiences et d’assurer la qualité des finis. Le dernier droit avant l’ouverture des habitations risque d’être particulièrement exigeant!

010