Le projet

Le projet de transformation du site de l’église Sainte-Germaine-Cousin vise la construction d’un immeuble de 5 étages qui accueillera, au rez-de-chaussée, une ressource intermédiaire de 48 chambres pour personnes âgées en perte d’autonomie et 126 logements pour personnes âgées autonomes aux étages supérieurs. L’église sera pour sa part restaurée, et accueillera un CPE de 60 places et une salle polyvalente.

Le nouvel immeuble, en forme de « S », a été conçu de manière à mettre en valeur l’église moderne créée par l’architecte Gérard Notebaeart au début des années 1960. L’architecture osée du nouvel édifice intégrera certaines mesures environnementales, comme un toit vert, et tirera profit de la disposition du site.

Le projet est issu d’une préoccupation portée depuis des années par de nombreux organismes de Pointe-aux-Trembles en ce qui a trait à l’accessibilité de la population âgée et peu fortunée de l’arrondissement à des logements décents . Le secteur environnant est déjà desservi par des services tels qu’un CLSC, une Maison de la Culture, une bibliothèque municipale, des terrains de sports et des parcs qui contribueront certainement à la qualité de vie et d’hébergement des futurs résidents.

Hébergement par une ressource intermédiaire

Le concept de ressource intermédiaire pour une clientèle en perte d’autonomie liée au vieillissement (PPALV) est relativement récent au sein du réseau d’hébergement public québécois. C’est au début des années 2000 qu’il a été introduit par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) afin de mieux répondre à l’accroissement et à l’évolution de la demande de services engendrés, entre autres, par le vieillissement de la population. Plus spécifiquement, il s’agit d’offrir une ressource d’hébergement non institutionnelle aux personnes en perte d’autonomie ne pouvant plus bénéficier du programme de maintien à domicile, mais encore suffisamment autonomes pour vivre à l’extérieur des ressources de type centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). La ressource intermédiaire décrite permet d’offrir une réponse mieux adaptée aux besoins spécifiques de ces personnes.

Le concept permet d’offrir aux personnes en perte d’autonomie un milieu de vie adapté à leurs besoins et constitue une solution de rechange au domicile. Pour être sélectionnée, une ressource intermédiaire doit répondre à des critères généraux de reconnaissance ainsi qu’à certains critères spécifiques tels que le choix du site, l’aménagement physique et le niveau de services offerts en soutien et en assistance auprès de ces personnes. Suivant le projet clinique et les besoins identifiés, le CSSS met à la disposition de sa population une solution de rechange en hébergement appelée «ressource intermédiaire». Cette ressource fait partie de l’offre de service pour la clientèle PPALV et s’intègre dans un continuum de services. Dans ce sens, la ressource intermédiaire travaille en collaboration avec les équipes du CSSS, mais également avec les autres partenaires du réseau de la santé tels les centres de réadaptation, les organismes communautaires, les groupes de médecine de famille, les cliniques-réseau et les pharmacies pour offrir à l’usager un service de qualité adapté à ses besoins.

L’existence des programmes de financement disponibles, la volonté politique et économique de même que l’implication des milieux communautaires, voilà ce qu’on appelle les ingrédients gagnants pour un projet dynamique et structurant d’intégration de la communauté de Pointe-aux-Trembles!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s